Assurer la sécurité des soignants

Les fonctionnalités des produits Spacelabs peuvent contribuer à réduire les entrées inutiles dans les chambres des patients

Le fait de réduire au minimum la présence physique de vos soignants au chevet des patients permet de diminuer les risques pour le personnel, de réduire le risque de propagation de l’infection aux autres membres du personnel et de réduire le besoin en équipement de protection individuelle (EPI), ce qui est particulièrement important en période de pénurie d’approvisionnement. Pour ce faire, les spécialistes en formation clinique de Spacelabs suggèrent les étapes suivantes pour améliorer le flux de travail et les processus de suivi.

Surveillance au chevet des patients
  • Utiliser la surveillance à distance. Les dispositifs de surveillance des patients Spacelabs ont un niveau élevé d’interopérabilité, en autorisant le réglage des paramètres des moniteurs de chevet à partir de n’importe quel moniteur distant présent sur le réseau. En positionnant un moniteur sans fil à l’extérieur de la chambre dans une alcôve et en utilisant l’infrastructure sans fil de l’hôpital, le soignant peut visualiser et surveiller à distance toutes les limites d’alarme, les tendances et les arythmies comme s’il était au chevet du patient. L’assistance technique de Spacelabs est disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour vous aider à résoudre les problèmes que vous rencontrez lors de l’utilisation de cette fonctionnalité.
  • Les moniteurs Qube et Qube Mini vous permettent de transformer n’importe quel lit en un lit sous surveillance soins intensifs, visible depuis n’importe quelle zone disponible et sur n’importe quel moniteur de surveillance centrale. Lorsqu’ils sont équipés d’un module B d’acuité moyenne, ces moniteurs enregistrent l’ECG, la SpO2, la pression artérielle non invasive (PNI), la température et deux pressions invasives. Le module C de haute acuité permet de relever deux pressions invasives et un débit cardiaque par thermodilution supplémentaires.
  • Les modules EtCO2 sont disponibles pour tout appareil Qube, Qube Mini ou Xprezzon et peuvent être utilisés sur batterie et pendant le transport.
  • Les moniteurs de chevet Qube prennent en charge un écran tactile secondaire qui peut être déployé dans l’alcôve, ce qui permet de régler les paramètres et d’offrir la possibilité de démarrer une PNI ; il est même possible d’admettre des données en provenance du deuxième écran situé en dehors de la chambre. L’écran peut être éloigné du moniteur de chevet d’une distance allant jusqu’à 5 m, sans répéteur. Pour les distances supérieures à 5 m, un répéteur peut être nécessaire pour garantir la qualité du signal.
Entreprise et surveillance centrale
  • Les moniteurs de surveillance du poste central Xhibit permettent une interopérabilité similaire. Un ensemble de paramètres critiques, incluant l’ECG, la SpO2 et la pression artérielle invasive, peut être réglé à partir de la station distante de la zone du patient.
  • Accès aux informations via des PC et des appareils mobiles. Les données à haute résolution et les courbes rétrospectives sont accessibles en quelques secondes aux moniteurs de chevet et de télémétrie dans tout l’hôpital, sur n’importe quel PC ou appareil mobile utilisant la fonctionnalité « Vue interchevet » de Clinical Access et sur n’importe quel PC utilisant le logiciel « SafeNSound » basé sur le cloud de Spacelabs.
  • L’architecture des solutions de surveillance des patients de Spacelabs permet une surveillance à distance dans tout l’hôpital ainsi que dans les autres hôpitaux équipés de matériel Spacelabs, peu importe leur emplacement géographique. Ceci peut aider les hôpitaux à poursuivre les soins dispensés aux patients dans des établissements plus proches de leur communauté natale en leur offrant des possibilités de consultation et de soutien à distance.