Nettoyage, désinfection et stérilisation

Un bon entretien est essentiel en vue de garantir les meilleures performances de vos appareils et accessoires Spacelabs. Les documents suivants fournissent les procédures complètes de nettoyage, de désinfection et de stérilisation, ainsi que des avertissements et des recommandations concernant l’utilisation des agents nettoyants appropriés.

Informations relatives à la désinfection et au nouveau coronavirus (COVID-19)

Les centres de contrôle et de prévention des maladies (CCM) citent la dilution à 1:10 d’hypochlorite de sodium (eau de Javel) comme désinfectant de niveau intermédiaire et l’identifient comme un sporicide à large spectre avec une concentration d’au moins 5 000 ppm (0,5 %).

Les lingettes à l’eau de Javel Clorox Healthcare et les lingettes à l’eau de Javel PDI Sani-Cloth sont des produits semblables enregistrés auprès de l’EPA en 2018 comme étant efficaces contre les spores de Mycobacterium Tuberculosis, Norovirus, c. difficile et d’autres pathogènes. Les fabricants déclarent que leurs lingettes à l’eau de Javel contiennent la dilution à 1:10 d’eau de Javel recommandée par les CCM.

Vous pouvez utiliser l’une de ces lingettes à l’eau de Javel pour désinfecter les surfaces en plastique extérieures des moniteurs patient, câbles patient, fils de dérivations et capteurs de paramètres Spacelabs. Jetez et remplacez tous les câbles patient endommagés, aux performances réduites ou très contaminés.

N’utilisez pas d’eau de Javel sur les contacts électriques en métal sur les moniteurs patient ou les câbles patient. Le chlore peut abîmer les matériaux de revêtement métalliques et réduire la durée de vie utile des contacts électriques.

Utilisez un tampon en coton propre humidifié à l’alcool (70–99 % d’alcool isopropylique, d’alcool éthylique ou d’alcool à brûler) pour nettoyer avec précautions les contacts électriques des capteurs et des fils conducteurs du moniteur et du patient. Laissez les surfaces nettoyées bien sécher à l’air avant de les réutiliser.

Veuillez consulter le manuel d’utilisation de votre produit Spacelabs pour plus d’informations sur le nettoyage et la désinfection du produit. Pour les produits fabriqués par un tiers que vous avez achetés auprès de Spacelabs, consultez le mode d’emploi de ce tiers. Si vous avez des questions à propos de produits spécifiques non identifiés ici, veuillez envoyer votre question avec les informations du modèle de produit par le biais de notre formulaire de Contact.

Contacter le Service & le Support

En France: +33 1 45 13 22 00

Au Canada: SLCanadaCustomerService@spacelabs.com

Ou envoyez-nous un courriel ou contactez-nous via nos bureaux ou représentants locaux.

Méthodes de désinfection spatiale sans contact

Les méthodes de désinfection les plus courantes à l’heure actuelle sont les dispositifs à lumière ultraviolette (UV) et les systèmes au peroxyde d’hydrogène gazeux.

Rayonnement UV

Effet sur les équipements de surveillance Spacelabs

L’exposition quotidienne aux systèmes de désinfection par rayonnement UV ne devrait avoir aucun impact sur les moniteurs patient Spacelabs. Le plastique utilisé dans la fabrication des moniteurs patient Spacelabs est conçu pour une utilisation continue en extérieur.  Il est homologué UL F1, incluant une exposition prolongée à tout le spectre de la lumière UV.

Description

La lumière UV (ultraviolette) désigne la région du spectre électromagnétique située entre la lumière visible et les rayons X.  La longueur d’onde de la bande est comprise entre 400 et 10 nanomètres (nm). Ce rayonnement électromagnétique n’est pas visible par l’œil humain, car il a une longueur d’onde plus courte et une fréquence plus élevée que la lumière que notre cerveau perçoit sous forme d’images.  Les UV-B (320–290 nm) constituent la bande qui provoque les coups de soleil en cas d’exposition prolongée avec un risque accru de cancer de la peau et d’autres lésions cellulaires.  Environ 95 % de tous les UV-B sont absorbés par l’ozone de l’atmosphère terrestre. Les UV-C (290–100 nm) sont extrêmement nocifs et sont presque entièrement absorbés par l’atmosphère terrestre. Ils sont couramment utilisés comme désinfectant dans les aliments, l’air et l’eau car ils tuent les micro-organismes en détruisant les acides nucléiques de leurs cellules.

Selon des articles disponibles sur les National Institutes of Health, il existe deux principaux types de dispositifs UV portables qui produisent de la lumière UV sur tout le spectre de désinfection (320–100 nm) : ceux qui émettent une dose continue de lumière UV à travers une ampoule au mercure, et ceux qui utilisent une lumière pulsée au xénon. La durée de fonctionnement du dispositif recommandée dépend du fabricant. Les dispositifs Mercury UV-C peuvent prendre jusqu’à 45 minutes pour effectuer un seul cycle suffisant pour désinfecter une pièce entière. Le système de lumière pulsée au xénon (développé par Xenex Disinfection Services, 2017) est capable de désinfecter une pièce similaire en 20 minutes. Des études ont démontré que les deux types de systèmes réduisent les agents pathogènes sur les surfaces hospitalières poreuses et non poreuses.

Le plastique utilisé dans la fabrication des moniteurs patient Spacelabs est conçu pour une utilisation continue en extérieur.  Il est homologué UL F1, incluant une exposition prolongée à tout le spectre de la lumière UV.

Peroxyde d’hydrogène gazeux

Effet sur les équipements de surveillance Spacelabs

Aucun effet indésirable n’est apparu lors de tests d’exposition prolongée au peroxyde d’hydrogène à 3 % sur les plastiques utilisés dans les moniteurs Spacelabs.

Description

Le peroxyde d’hydrogène vaporisé (PHV) a récemment fait la une des journaux avec des installations portables capables de désinfecter de grandes quantités d’équipements de protection individuelle (EPI). Le peroxyde d’hydrogène gazeux s’est révélé efficace contre un large éventail d’organismes bactériens et viraux. Cette méthode démarre avec du peroxyde d’hydrogène de qualité médicale à 35 %. Le peroxyde d’hydrogène est traité dans un générateur de décontamination gazeuse pour créer et maintenir une concentration de vapeur allant de 500 à 750 ppm. Le PHV est injecté dans la chambre fermée, où l’humidité relative peut être réduite jusqu’à 20 % et la température de la chambre peut être augmentée jusqu’à 350 °C. Les concentrations les plus élevées aux températures les plus élevées et l’humidité relative la plus faible semblent être les plus efficaces dans le laps de temps le plus court.

Le peroxyde d’hydrogène à 3 % constitue l’une des solutions de nettoyage recommandées par Spacelabs. Des tests d’exposition chimique ont été effectués avec du peroxyde d’hydrogène à 3 % (30 000 ppm) afin de simuler des nettoyages quotidiens pendant la durée de vie prévue du produit.

Ressources connexes

Articles des NIH
NIH Hydrogen Peroxide or Chlorine Dioxide for Space Applications (NIH — Peroxyde d’hydrogène ou dioxyde de chlore pour les applications spatiales)
NIH Portable Ultraviolet Light Surface-Disinfecting Devices (NIH — Dispositifs portables de désinfection de surface par rayonnement ultraviolet)